Comment devenir technicien cordiste

Cordiste 2KM
Cordiste 2KM
Cordiste 2KM
Cordiste 2KM
Aller au contenu

Comment devenir technicien cordiste

2KM Travaux en hauteur
Publié par Maldonado dans Information · 4 Août 2021
Tags: H1
TECHNICIEN CORDISTE, le guide complet du métier
 
 
 
Vous souhaitez mieux connaître les rôles des « cordistes », leur profil, la formation à suivre et son prix ? Lisez la suite !
 
 
Chez Maldonado Travaux en hauteur, nous sommes des professsionnels spécialisés dans des travaux variés, mais aussi dans la maintenance.
 
C’est pourquoi, grâce à notre expertise, nous pouvons partager avec vous les enjeux et le rôle du métier de techniciens cordistes, mais également l’utilité d’avoir une compétence de cordiste dans des métiers variés


.
 
 
 
Alors pour tout comprendre, voici le guide...
 
Alpiniste Narbonne      >>  Qui sont les « cordistes » et qui sont les techniciens cordistes ?                                     
Vous pensez peut-être à tort qu’être « cordiste » est un métier. En réalité, c’est à la fois une spécialité et une compétence.
 
 
 
 
En effet, un cordiste est, comme son nom l’indique, une personne qui travaille en utilisant une corde, ou plutôt des cordes. Les types de métiers où une telle pratique serait nécessaire peuvent donc être variés, mais ils désignent généralement des postes techniques.
Les cordistes peuvent donc être des électriciciens, charpentiers, ou maçons, mais aussi peintres ou spéléologues. Tous les métiers demandant régulièrement accès à des espaces en hauteur ou difficilement accessibles peuvent être touché par ce besoin, qui est comblé grâce à des formations de compétences de cordiste professionnalisantes.
 
>> Quels différents types de travaux sont concernés par cette compétence ?             
Laveur de vitres grande hauteur
 
 
Puisque de nombreux métiers demandent les aptitudes de cordistes, les chantiers sont variés. Ils incluent de la construction, de la rénovation, des services d’entretiens, de maintenance, de recherche et autres. Maldonado vous en dit plus !
 
 
Les chantiers demandant le plus couramment l’interventions de cordistes sont :
 
- travaux de nettoyage : vitres, façades, rebords ;
 
- travaux d’installation d’équipement et de matériel : goutières, dispositifs anti-volatiles ;
 
- travaux en hauteur pour les services publics et privés ;
 
- travaux de dévégétalisation ou d’élagation ;
 
- accès en hauteur pour des installations du milieu de l’événementiel, des arts, du bâtiment[u2] ...
 
 
En plus de ces qualifications souvent partagées par les techniciens cordistes, vous trouverez des métiers en lien avec les domaines de spécialisation nécessitant des techniciens.
 
Dans ce cas-ci, être cordiste est donc une compétence complémentaire, les employés ne travaillant pas pour une entreprise spécialisée dans le travail en hauteur, mais développant des compétences en lien avec un autre métier.
 
 
Les chantiers liés seront :
 
- éléctrictité ;
 
- maçonnage ;
 
- construction ;
 
- services publics ;
 
- recherche scientifique : spéléologie, anthropologie, biologie ;
 
- etc .
 
 
 
>> Quelles compétences pour réussir en tant que technicien cordiste ?Alpiniste Perpignan
 
 
Bien entendu, si vous êtes techniciens, vous vous devrez de connaître les mêmes bases, qui sont l’essentiel du métier. Mais en plus de cela, il vous sera requis d’acquérir d’autres compétences afin de garantir votre abilité à offrir un travail de qualité – cela en hauteur, accorché à une corde. Bien évidemment, la tâche s’averra sûrement plus difficile qu’avec les pieds sur terre, mais comme vous l’aurez compris, si ce métier existe, c’est bien parce que certains chantiers, bâtiments, ponts ou autres perchoirs de travail ne sont pas accessibles par d’autre moyens.
 
 

Vous devrez donc, au minimum :
 
- être assez sportif pour porter votre poids, travailler à bout de bras, etc ;
 
- ne pas avoir le vertige ;
 
- connaître les aspects tehchniques du métier ;
 
- avoir obtenu toutes les certifications nécessaires, aussi bien pour votre poste de technicien que vos abilitations et vos certificats de formation de sécurité, secours, etc.
 
²  Pour ce dernier point, nosu vous expliquons plus bas tous les prérequis administratifs !
 
 
Si vous êtes toujours intéressé par cette spécialité, qu’elle soit en lien avec votre métier actuel ou que vous visiez une reconversion, lisez la suite. Nous avons listé les formations obligatoires - ou non - pour devenir et rester cordiste professionnel.
 
 
Ø Quelle formation passer obligatoirement pour devenir cordiste professionnel[u4] ?
 
 
 
Pour devenir cordiste, vous devez obligatoirement avoir passé et validé :
 
- la formation CQP Cordiste : Certificat de Qualification Professionnelle est la formation initiale obligatoire pour devenir cordiste. Elle demande un stage et la validation d’un examen final devant le jury spécialisé du Développement Promotion des Métiers sur Cordes (DPMC).
 
    Les techniciens cordistes ont quant à eux besoin de passer le deuxième niveau de formation du CQP, nommé le CQP Technicien Cordiste. Pour cela, il faudra prouver une grande expérience dans le domaine, avec 800 heures d’activité minimum. Lees techniciens cordistes sont donc des professionnels qui ont déjà à la fois l’expérience et les formations liées.
 
 
 
 
 
Les membres de l’équipe Maldonado Travaux en hauteur sont bien entendu tous expérimentés et détiennent donc le CQP TC ou le CQP TOTC, présenté ci-dessous.
- la formation Vérificateur EPI, pour Équipements de Protection Individuelle, valide vos connaissances en matière d’entretien et de nettoyage de votre matériel individuel.
 
- la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail) etDPMC
 
- la formation SSC (Secours Spécifique sur Cordes)
 
 
 
Le but de ses formations est réellement de vous procurer sécurité et réassurance, mais également d’automatiser certains réflexes et de connaître les bons gestes afin de vous protéger. Ce principe est valable de manière non seulement individuelle, mais est tout aussi importante en équipe, car la plupart des chantiers de maintenance et de rénovation se font par pair ou à 3 au moins. En effet, il est très rare que vous soyez seul responsable d’un chantier.
 
 
Aussi, pour bénéficier de telles formations, nous vous recommandons de choisir des acteurs sérieux du secteur.
 
Voici quelques noms fiables qui sauront vous accompagner et vous guider pendant votre futur formation ou certification :
 

      >> Consultez également les sites de la DMPC et de l’IRATA pour obtenir un maximum d’informations sur les certificats et le processus d’obtention. Le premier est un organisme français se concentrant majoritairement sur notre territoire, tandis que le second, la Industrial Rope Access Trade Association, est un organisme anglais. Les deux sont certifiés pour l’obtention des diplômes et certificats en lien avec les travaux en hauteur.
 
 
Le prix de ses formations peut varier entre 500€ et 3000€, sachant que la formation de Vérificateur EPI dure une journée et que les CQP 1, 2 et 3 demandent eux des temps de formations variés en lien avec votre expérience et le programme du centre de formation sélectionné.
 
 
 
>>  Quelles formations en plus pour les cordistes professionnels ?
 
 
-           Après avoir validé les deux premiers niveaux du CQP Cordiste et CQP Technicien Cordistes, les experts dans le domaine peuvent faire valider un troisième niveau reconnaissant leur qualité de spécialiste de travail en hauteur.
 
Ce Certificat de Qualification Professionnelle TOTC ( Technicien en Organisation de Travaux sur Cordes ) valide un ensemble de connaissance en lien avec la profession. Il s’agit d’avoir des connaissances managériales et techniques sur le métier, l’environnement de travail, le matériel, mais également tout ce qui concerne la prévention des risques.
 
 
-           Les techniciens cordistes peuvent également passer le Test d’Habilitation Électrique H0B0V, qui les habilite à se rendre et à travailler sur des chantiers proches d’équipements électriques et de zones sous-tension, normalement réservées ou interdites d’accès. Cette formation enseigne les règles de sécurité et les conditions de travail requises pour travailler en tant que technicien cordiste dans un environnement électrique. Attention, cette habilitation ne relève en aucun cas d’un droit d’exercer en tant qu’électricien. Vous pourrez seulement prendre part à votre domaine de spécialisation et non à des tâches d’ordre électrique.
 
 
 
 
Et voilà, à présent  vous savez tout sur le métier de Technicien Cordiste!
 
 
Si vous pensez avoir besoin de nos services, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Madonaldo Travaux en Hauteur.
Nous intervenons sur Béziers et dans toute la Région Occitanie.
 
 
 



0
critiques
Retourner au contenu