Devenir laveur de vitres

Cordiste 2KM
Cordiste 2KM
Cordiste 2KM
Cordiste 2KM
Aller au contenu

Devenir laveur de vitres

2KM Travaux en hauteur
Publié par Maldonado dans Information · 5 Décembre 2021
Devenir laveur de vitres : un métier d’avenir
 
Futurs bacheliers, étudiants, jeunes adultes : vous vous sentez perdus dans la multitude d’options post bac ? Quelle orientation choisir pour un travail garanti ? Optez pour un avenir professionnel sûr et devenez laveur de vitres !
 
Laveur de vitres, un métier passionnant
 
En bref, un laveur de vitres a comme mission le nettoyage et l’entretien fréquent des surfaces vitrées de ses clients. L’intérêt de ce lavage régulier est de favoriser le passage de la lumière naturelle et ainsi d’éclaircir au maximum les intérieurs. De plus, la propreté des locaux et des vitres est signe de sérieux pour l’entreprise envers ses propres collaborateurs.
 
Le challenge au quotidien
 
Devenir laveur de vitres, c’est aussi combiner plusieurs compétences, applicables seul ou bien en équipe. Et oui, un laveur de vitres ne fait pas que du nettoyage ! Il arrive régulièrement que les surfaces à laver soient atypiques et que les laveurs doivent maîtriser l’utilisation de moyens spécifiques à chaque chantier. Tous les bâtiments ont des conditions particulières de hauteur, d’exposition au vent, d’implantation dans l’urbanisme, etc. Le laveur sait alors comment se déplacer dans chaque direction pour couvrir l’entièreté de la surface vitrée et cela dans le respect strict des consignes de sécurité.
 
Une formation ouverte à tous
 
Pour s’ouvrir le plus de portes possibles d’un point-de-vue professionnel dans le secteur du nettoyage, l’obtention de certains diplômes représente une aide.
 
Par exemple :
 
•   le Certificat de Qualification Professionnelle, aussi appelé CQP, dans la section “Laveur de vitres avec moyens spécifiques”,
 
•   le Certificat d’Aptitude Professionnelle, ou CAP, spécialité “Agent de propreté et d’hygiène”.
 
Bien qu’aucun diplôme ne soit nécessaire pour travailler en tant que laveur de vitres, il faut tout de même connaître des règles fondamentales. Ces informations précieuses pour la sécurité comme pour la pratique des techniques de nettoyage sont dispensées dans une formation, mise en place par l’employeur en général. Par contre, le Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité ( CACES ) est nécessaire pour pouvoir manipuler les plateformes mobiles destinées au lavage de façades vitrées extérieures.
 
Une carrière enrichissante
 
Le métier de laveur de vitres offre, de plus, de multiples évolutions professionnelles !

 
Étayer son offre
 
Un laveur de vitres peut développer et spécialiser son activité pour ainsi devenir polyvalent. L’évolution de l’offre se dirige régulièrement vers les immeubles de grandes dimensions. Le laveur aura alors des activités complémentaires de cordiste voire de nacelliste afin de couvrir la surface à nettoyer. Tout cela ne s’improvise pas : il faut gérer son matériel et savoir le manier dans un cadre sécurisé ( plateformes diverses et variées, nacelles, cordages, échafaudages… ). Par exemple, chez Maldonado, nos prestations vont du nettoyage de vitres, crépis, toitures et autres jusqu’à la peinture et même le traitement anti-volatile.

 
Gravir les échelons
 
Dans ce travail qui se vit au quotidien seul ou en équipe, le laveur de vitres efficient et motivé pourra rapidement arriver à des postes de management. Il sera dans ce cas en charge de l’organisation, de la direction ou encore de la gestion des commandes et des prestations. En devenant franchisé, un laveur de vitres devient entrepreneur et dirige sa propre affaire.
 
 
Alors, envie de devenir laveur de vitres ? Découvrez l’entreprise ou contactez-nous pour davantage d’informations !



0
critiques
Retourner au contenu